I'm on The Edge...

C'est bon d'avoir un endroit pour écrire. Le jour où je fermerais cet endroit, je le regretterais je pense. C'est pour ça que ce n'est pas au programme.
Ces dernières semaines, je me suis imposé beaucoup de tortures mentales, ce qui m'a plongée dans une semi torpeur, accompagnée de pas d'envie.
Je suis sur le bord. Genre l'échec, j'ai l'impression d'avoir digéré maintenant faut avancer. Dans quelle direction, je l'ignore. Mais j'ai pas l'impression d'avoir un avenir là, alors il faut que je donne un gros coup de collier, peu importe de quelle manière. En tous cas je suis sereine, plus de grosses crises d'angoisse. Certes, j'ai ce goût amer dans le fond de la gorge, mais je me dis que l'échec fait partie de la vie de chacun de nous, et qu'il faut apprendre à vivre avec. Je pense de trop.

Ce week end, me suis forcée à sortir, ce fut Seconde Nature pour moi. j'avais sincèrement pas envie de foutre les pieds là-bas, mais je me suis dit que fallait quand même que je bouge, au risque de tomber dans une noire dépression. Résultat, j'ai passé un excellent week end, je suis même allée les deux jours d'affilée, voir Laurent le vendredi, et Caroline le samedi.

Le vendredi, je suis arrivée très tard, à savoir au début du set de Laurent Garnier. Un set progressif, chaleureux, marathonien. Ce mec reste une véritable énigme pour moi, un set de 4h30 sans bouger, sans boire ni vider sa vessie. Non seulement! La terre tremblait sous mes pieds, tanguait et me berçait, le son Funktion One® transperçait mes viscères, mes membres ne pouvaient s'arrêter des bouger. Vers le dernier morceau, le son s'arrête, Laurent remercie son public sous un crépitement d'applaudissements, il s'écrie "je veux bien remettre le son, mais il faut le gars à la technique me remette le son correctement-vas y steuplé remet le son comme il faut, juste 4 minutes, mais fort!" Le technicien s'est exécuté, et le dernier morceau fut un gros track drum and bass dont la puissance n'a d'égale que l'amplitude de la fréquence Funktion One®. Un dernier mot de Laurent, "c'est mieux quand y a du son non?" le mot de la fin, pour ce set d'émerveillement, de danse effrénée, et de bon souvenirs.

Le lendemain, je dois dire, pas grand chose, Chloé, Monolake, et d'autres, certains aiment, moi je trouve ça à peu près aussi plat que l'arête d'un poireau. Bonne petite surprise de la part de Miss Kittin. Certains n'aiment pas, moi j'ai aimé pour le coup. Sublimé par le sound system, encore une fois.

Ce qu'il faut savoir sur Seconde Nature, c'est que c'est la fusion de deux festivals Aixois, Arborescences, un petit festoche qui ne paye pas de mine, avec une com toujours spectaculaire, toujours à la pointe des dernieres (futures tendances même) tendances en terme de graphisme et de style, et dont accéssoirement je recevait chaque année deux invit' dans ma boîte aux lettres -pour chaque soir- et se déroulait à l'école d'arts d'Aix en Provence, et du Pompeux festival organisé par Biomix "Territoires électroniques" warpien (tu suis?), organisé aussi dans des lieux culturels.

Plein de choses à voir et à découvrir, festival à découvrir, bien des gens et des rencontres, mais le post devient long, et fallait y être.

ah, et un os à ronger, en plus du nouveau design (bah oui, je ne peux pas m'appeler So Fresh !! si le design reste inchangé pendant 3 cycles de mode)

Capsule - Flash Back

Moby - Alice (Noisia remix)


It's good to have a place to write. When I would close this place, I would regret it I think. That's why it's not in my plan.
These last weeks, I was in mental torments, plunged into a sort of coma, with a lack of envy.
I am on the edge. Failure, I know it, now need to move forward. Which direction, I don't. But It that I don't have any future there, so it's necessary to move forward, it doesn't much matter how. In any cases I am serene, no more big panic attacks. Certainly, I have this bitter taste in the throat, but I tell myself that failure is part of the life of each of us, and that it's necessary to learn to live with. I think too much.

This week end, I forced myself to go out, it was Seconde Nature for me. I had sincerely not desire to put the feet outside, but I told myself that I really need to move, instead of falling in a black whole depression. As a result, I spent a great huge week end, I even went the two days, to see Laurent on Friday, and Caroline on Saturday.

On Friday, I arrived very late, at the beginning of Laurent Garnier DJ Set. A progressive, warm-hearted DJ Set, marathonien. This guy remains a true mystery for me, a DJ set of 4 h 30 without moving, drinking or emptying his bladder. Not only! The earth trembled under my feet, pitched and rocked me, sound Funktion One ® pierced my entrails, my members couldn't stop moving. Towards the last record, sound stops, Laurent thanks his public under a sputter of clapping, he exclaims " I definitely want to give sound, but the technician should put me sound correctly – Give me pliiz the sound properly, just 4 minutes, but strong! " The technician complied, and the last piece was a track drum and bass trade bass whose potency was strong as the amplitude of frequency Funktion One ®. Laurent's last word, " it is better when there's sound uh? " the word of the end, for this dj set of wonder, unbridled dance, and good memories.

The day after, I must say, not so much to say, Chloé, Monolake, and others, some people like, I find this as flat as the bone of a leek (don't try to understand, just you have to know it was boring). Good little surprise on behalf of miss Kittin. Some people do not like, I liked this time. Sublimated by the sound system, once again.

It's necessary to know about Second Nature, it's the fusion of two festivals from, Arborescences, a little festival with a great communication, still on the top of last (future tendencies even) tendencies in terms of style of drawing and style, and which I was invited every year - for every evening and took place in the school of Fine Arts of Aix in Provence, and of High-flown festival organized by warpien Biomix "Territoires Electroniques " (you follow?), organized also in cultural places.

Loads of things to see and discover, festival to be discovered, many people and meetings, but the post becomes long, and you needed to be there.

ah, and something for your ears, besides new design (oh yes, I cannot call So Fresh!! if design remains unchanged during 3 cycles of fashion)





 

4 Responses to I'm on The Edge...

  1. Amazone Says:
    et je tiens à dire à mes potes Aussie-Montréalais-Californiens-anglophones en tous genres que c'est pas beau de se moquer de mon niveau d'anglais, qu'ils feraient mieux de m'aider.

    :)
  2. binnie Says:
    non mais le post traduit en anglais lol !!

    tu m'as flinguée.

    et c'est joli par ici :)
  3. Amazone Says:
    merc huhu
  4. AlexLuthor | Keepitcrazy Says:
    tout vert, tout anglais c'est beau,c'est ton blog, c'est so fresh,c'est toi quoi.
    Ne change jamais et te décourage pas biquette !!

Clicky Web Analytics